Mot à Mot

Damien GABRIELS
Haïkus au fil des saisons

automne

dans la plaine nue
tas de betteraves dressés
talus d'automne


Ah ! le parfum
des toutes dernières fleurs
du chèvrefeuille


après la tempête
des feuilles d'arbres inconnus
dans le jardin


averse d'automne -
les champignons, eux au moins,
ont un chapeau


automne finissant
vraiment plus la saison
du moindre décolleté


hiver

odeur des croustillons
odeur des marrons grillés
parfums d'hiver


pré d'herbe verte
seule l'ombre du peuplier
blanche encore de givre

silence blanc
au ras du canal gelé
le vol d'une oie sauvage


en pointillés
sur la terrasse enneigée
le chemin du chat


d'herbe en herbe
la gelée matinale
redevient rosée


printemps


canal au couchant
dans le sillage d'un canard
le soleil ondule


petite pluie fine
le chant des merles
à la tombée du jour


retour du bureau -
je compte sur la route
les forsythias en fleurs


coupant le chemin
un petit cours d'eau
que seul le printemps connaît

pleine lune de mai
dans le gravier de l'allée
un pas familier


été


longue nuit d'été -
au clair de lune
un tout autre jardin


soleil couchant
un vol de moucherons dorés
glisse sur la haie


un brin d'herbe
le ciel bleu en équilibre
sur sa pointe


nuit d'été étoilée
que m'importent
les affaires des hommes ?


cour de gravier blanc
sur les boules de pétanque
un rayon de lune

hors saison


le même vol de pigeons
au dessus des mêmes toits
chaque matin

ce chemin -
seuls mes souvenirs d'enfance
l'empruntent encore


à même le sol
un sans abri couché -
le flot des passants


chemin de l'école -
pas à pas deux enfants
relisent leur leçon


rester là
sans rien dire
pendant l'éternité


Retour à l'auteur | Auteurs | Genres
Informations Écrivez-nous Pade d'accueil de l'Université de Liège Page d'accueil Mot-à-Mot